LA BANQUE EN LIGNE ET SES DIFFERENTS SERVICES

Ayant pour but de réaliser des opérations bancaires sur internet, la banque en ligne est soumise à la même réglementation qu’une banque traditionnelle. Selon l’article L311-1 du Code Monétaire et Financier qui stipule que : « les opérations de banques comprennent la réception de fonds du public, des opérations de crédit, ainsi que les services bancaires de paiement ».

À la grande différence des banques électroniques qui proposent des services accessibles directement sur internet des différentes banques classiques à l’ensemble de leur client, la banque en ligne, elle propose tous ses services bancaires à distance à ses souscripteurs.

Services proposés

Voici une liste des services que vous trouverez aussi bien chez les banquiers en ligne que chez les banquiers de la banque traditionnelle.

Un compte bancaire avec la possibilité de détenir des moyens de paiements (carte Visa, Mastercard, des chéquiers, etc.) et de faire des virements ou encore des prélèvements.
Un compte d’épargne rémunéré avec les différents types de livrets. Des comptes à termes rémunérés en fonction de la durée.
Un compte de titre pour réaliser vos investissements boursiers ou de Fonds.
Avoir un contrat d’assurance-vie avec des frais d’entrée quasiment réduits.
Obtention d’un crédit immobilier ou de consommation.
D’autres types de service bancaire.

De plus face à l’exposition des technologies de communication sans fil tels qu’internet, les téléphones portables, Smartphones et autres, les activités bancaires ont connues une évolution sans précédent.

Un retour en arrière sur les premiers services de la banque en ligne

C’est en 1985 que la banque en ligne représentée par la filiale de BNP Paribas intitulé Cortal offrait ses services bancaires à distance par le biais du téléphone ou le courriel pour ce qui était des relations client. Le minitel, par contre était pour les différents services électroniques. Il offrait essentiellement des services de courtage en bourse et des produits bancaires d’épargne.

Toutefois, en 1994, apparu la première banque en ligne française grâce à la banque Directe, filiale du groupe BNP Paribas. Ensuite, ce fut au tour des autres groupes bancaires en 1999. Il y a eu notamment les nouveaux acteurs tels que Zebank de Bernard Arnault, via sa holding de participation internet avec près de 80 millions. Il y a aussi, la banque Dexia de Pierre Richard qui est devenu la référence exigée par la banque de France. Jusqu’à la période 2000, les arrivées ont continué à se succéder.

En outre, il y a eu une seconde vague des banques en ligne qui fut marquée par celles des « bancassureurs » et l’extension de l’offre de compte bancaire avec les différents moyens de paiements tels que le chéquier et les cartes bancaires. Ainsi en 2002, le Pionnier Banque directe est acquis par AXA et la surnomme « AXA Banque ». Il y a aussi, AGF Banque du Groupe Groupama. Au fur et à mesure les sociétés d’assurance se sont lancées dans la banque en ligne et jusqu’en 2009, il y a eu des assurances qui ont pris part à la danse.